DJI_0369.JPG

Vox Populi

La récolte de signatures a permis de rencontrer les glandoises et les glandois, d’écouter et de comprendre leurs préoccupations principales.

Parmi celles-ci, nous avons identifié un profond sentiment de tristesse vis-à-vis de l’orientation prise par la Municipalité dans la gestion de l’urbanisme.

En bref, toujours plus de constructions pour toujours plus de trafic dans le seul but d’atteindre 20'000 habitants et l’ambition de dépasser ses voisins.

Post Pour logo AG.png

AvenirGland remercie les 1'500 signataires du référendum et les nombreux soutiens que nous continuons à recevoir depuis.

Ensemble, le 15 mai, disons NON à une tour de 60 mètres à Gland.

Ecoutez la voix de la population

La récolte de signatures a permis de rencontrer les glandoises et les glandois, d’écouter et de comprendre leurs préoccupations principales.

Parmi celles-ci, nous avons identifié un profond sentiment de tristesse vis-à-vis de l’orientation prise par la Municipalité dans la gestion de l’urbanisme.

En bref, toujours plus de constructions pour toujours plus de trafic dans le seul but d’atteindre 20'000 habitants et l’ambition de dépasser ses voisins.

Cette vision n’est pas partagée par tous et bon nombre de soutiens que nous avons reçus ont des vues différentes.

Ces personnes sont d’âges et de conditions diverses. La plupart sont des familles, locataires ou nouveaux propriétaires.

Ces voix doivent être entendues, en tous les cas, elles ne peuvent être ignorées.

AvenirGland ouvre ce nouveau canal de communication avec surtout pour le 15 mai, la possibilité à chacun de dire STOP, NOUS VOULONS UN FUTUR DIFFÉRENT pour notre avenir et celui de nos enfants.

En ce sens, AvenirGland veut garder son positionnement de formation apolitique.

Il n’est par conséquent pas étonnant de voir plusieurs formations politiques traditionnelles s’interroger sur la position à prendre et la recommandation à donner sur les votations à venir.

Nous savons que toutes comportent des avis divergents. On peut juste trouver regrettable que ces avis ne puissent mieux s’exprimer au sein de leurs formations aujourd’hui.

On peut dès lors s’interroger sur la capacité de nos autorités à se placer non seulement à l’écoute de ses habitants mais de véritablement chercher à entendre et comprendre leurs préoccupations pour  enfin adapter sa stratégie.

Cette situation doit changer dans le futur où non seulement le dialogue mais l’entente doivent pouvoir redevenir une priorité.

En tous les cas le référendum, malgré toute l’énergie déployée pour nous faire échouer, a abouti.

Depuis la validation des signatures, nous avons atteint d’autres citoyens et nous poursuivons ces rencontres au travers de réunions publiques.

Pour y assister, c’est simple, il vous suffit de nous contacter en envoyant un message à avenirgland@gmail.com

Nous serons également présents pendant les marchés du 6 et 20 avril ainsi que le 4 mai.

envahi par les tours.jpg

Les sacrifiés

On s’était déjà étonné de la position des verts sur la question du bétonnage vertical considéré comme alternative positive à la construction horizontale.

Chaque citoyen aura pris acte de la faiblesse et de la position paradoxale de ce groupe dit écologique qui se perd en considérations lorsqu’il s’agit de soutenir (ou peut-être NON après tout ?) la construction d’une tour de 60 mètres sous prétexte d’espaces verts à l’ombre qui ne verront jamais le soleil.

Quelle déception pour les partisans de cette mouvance.

La surprise vient aussi des conseillers qui soutiennent directement la position de la Municipalité. En effet, aucun d’entre eux n’habite ni en vis-à-vis, ni même dans le périmètre élargi touché par les ombres portées.

Encore plus surprenant, le soutien d’une personnalité résidente à la Falaise, connue pour ses prises de position dans l’interdiction d’accès aux rivages du lac pour préserver sa privacité.

Le conseil aurait donc accepté de sacrifier près d’un tiers de ses résidents et d’appeler en renfort un petit groupe épargné et bien content de l’être pour sanctifier la décision.

NON, le 15 mai prochain nos quartiers ne seront pas sacrifiés !